Archive pour août 2010

En Route (poésie de gare (de péage))

les aires de repos sont là

pour que les chiens puissent itou

dégourdir les falbalas

de leurs millions d’amigous.

allez en Arles allez

.

.

.

C’est pas rien ce pays,

outre les cartes postales anciennes qui parlent et fument encore,

il y a ce festival pour les mirettes d’or.

Et dorées

les mirettes

reviennent à bon port.

à Montpellier, les flots.

Noël! un Fergusson!

.

.En Ardenne, le tracteur du voisin

le nounours et l’euphorbe

.

.

.

.

Général Jacques et Jules…

.

.

..

.

.

.

loin de l’un, l’autre veille, loin de l’autre, les souris dansent.

.

.

Place Keym, Bruxelles?

.

.

.

Une paix blanche à peine troublée par le vol d’un pigeon, le sourire d’un pittbull ou les gaz d’un nonante cinq, la place Keym au soleil, c’est quelque chose d’unique et d’universel, comme une digue sans la mer, peut être.

Emma Emma Emma

Il y en a qui ont de la chance, ce sont ceux qui verront l’édifiante histoire de Madame Bovary adaptée et interprétée par Marie Delhaye, l’autre des Karyatides.

Peut être trouverez-vous une place sur les bancs d’essais d’avant l’épreuve huttoise,

le  4 aout à 14h 30,
le  5 aout à 15h
à la Maison des cultures, 120 rue de Belgrade, 1060 St Gillis, Bruxelles Belgique.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 95 autres abonnés