Archive pour novembre 2010

petite dame à la tasse (parfois le sens de tout ceci m’échappe)

.

.« Tic tac » fredonne l’horloge*,

« Ting tsing »chante la petite cuiller contre la porcelaine,

 » Hhf hhf » arfe d’aise le yorkshire* revendu par Druker à cette dame de la côte.

 

*hors champs

.

parfois gras suis

.

Et le temps ne fait rien à l’affaire…(air connu)

.

entre-temps (à l’)

au chaud

à Charleville Mezières, on ne rigole pas tous les jours, et parfois il fait froid, mais au fond de la place Ducale, sous l’arcade en coin là, il y un salon de thé où tous les grands fauves du beau linge local viennent au chaud siroter, sobres et de bon gout, de douces infusions qui rendent fins et des tartelettes de bon aloi. Mais si on peut être sûr qu’on n’y croisera pas le fantôme de l’autre, on s’y sent plutôt bien.

encore un

.

.

Il ne faut pas vendre le poil de la bête que l’on a repris.

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 95 autres abonnés