à Amsterdam


J’avais oublié, tout ébloui par les Thalys, TGV et autres Shikansen qui sur du velours découpent l’Europe. qu’il y a au Bénélux un ticket weekend qui vous permet un aller retour à moindre cout dans des trains normaux…

(poésie réclame):

Eurocrate, toi qui navettes entre Bruxelles et Paris,

Prends donc un billet week end Benelux,

Tu verras hors de ton cercle une toute autre vie.

 

(j’en rajoute peut être mais ça ressemble plus à du service public que le pseudo rutilant thalys)

Une surboum officielle de collégiens, organisée par l’école, pour fêter les vacances de Kerstmis.

(dans le port d’Amsterdam, y a de gentilles infra basses)

Drie Monsterkes

(pour un projet intitulé « Que boivent les grands fauves »)

Quelques tulipes veritables et zou

à la santé du lobbyiste inconnu je m’offre une bière à la buvette ambulante qui remonte inexorablement le courant du train.

1 Response to “à Amsterdam”


  1. 1 philippe de Kemmeter 23 janvier 2011 à 2:49

    Super votre blog, je vais l’explorer de fontencomble. J’aime déjà vos carnets et les gravures. Bonne chance à vous où que vous soyez,en France (bonjour à Gourcuff et au petit Nicolas), à Amsterdam (attention à la beuz) ou à BXL (bonjour chez vous)….
    Bizz

    Phil dk


s'il vous vient un commentaire, posez-le donc ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.




Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 109 autres abonnés