Archive pour 25 février 2011

petite scène ordinatique

.

.

.

Hommage à Karine et Marie, et ou à Félicie et Aurélie, les princesses incontestées de l’ordinatique épanouie.

Take My Brain Away


Heureux touristes qui par la station Porte de Namur passez, sans sortir de la rame, jetez donc une oreille et ayez une pensée pour ceux qui chaque  jour  doivent y attendre le métro. (ceux qui travaillent là n’entendent depuis longtemps plus rien)

Radio STIB diffuse là, à un volume tuant dans l’œuf toute velléité de palabre normale, une sélection musicale pointue comme un arbre magique®. Je suis allé voir l’agent de station, dans son aubette, qui me semblait avoir peut être une once d’autorité sur cette diffusion mais apparemment, ça vient « d’en haut » et l’on imagine donc, sur la moquette épaisse des abords décisionnaires, les orteils du mystérieux DJ STIB se tortiller d’aise à chaque fois que ce dernier (rempart du service public) retourne sa cassette.

soudain, un mirroir

.

.

Et ton sang se glace, ton poil se roidit, tu es cuit mon coco, je dirai même plus, tu es frit!

.

.

Lueur d’espoir

.

Par la radio, on a pu apprendre que la gagnante de la Staraque 2002, Nolwenn Leroy (petite nièce du héros de Fame, comme quoi avoir un nom ouvre bien des portes) s’en retourne aux sources avec son dernier album sobrement intitulé « bretonne » , et qu’elle a décidé de s’engager pour la fraise de Plougastel.

Joan, Léonard, Léo, Bob, Bertrand, Michel…reposez-vous, la relève est désormais bien assurée.

à l’Amour Fou, bien mâcher.

;

.les bistrots ouvrent, ferment, réouvrent… Life is a courant d’air.
.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 115 autres abonnés