à Rennes, les anges passent itou.


à Champeaux, en périphèrie de la bretonne capitale, de la fenêtre de ma chambre, j’ai vu passer les heures au rythme des fumeuses, sortant seules ou en bande s’adonner à leur vice sur le perron de la boite d’en face.une fumeuse et un type louche à sa fenêtre

Deux vues d’un boulevard, où la France se lève tôt.

En tournée parfois, quelque chose vous pousse à fuir l’andouillette frites, c’est dommage mais heureusement, il existe de petits antres bios où l’on peut satisfaire au  bas instinct d’amateur de légume, et à la terrasse du St Germain des Champs, à Rennes, on est bien loti et les passants passent tout seul.

En Bretagne, ils avaient des chapeaux ronds, désormais ils ont Nolwenn, ça a tout de suite une autre gueule.

Et puis il faut s’en aller au train, et si je ne l’ai pas fait je dois vous enjoindre à aller vous promener dans la gare Montparnasse, pour gouter ce subtil mélange de panique à bord engendrée par les appels des sous Simone Heraut* de la concurrence , et pour regarder deux mondes se frôler sans en découdre jamais: les pigeons et les hommes en armes du Plan Vigipirate.

*la voix de madame SNCF

Un petit tour en métro et à propos, que fait l’Europe? pas de libéralisation des voies dans le métro parisien?!

Une passante à grande vitesse.

0 Responses to “à Rennes, les anges passent itou.”



  1. Laisser un commentaire

s'il vous vient un commentaire, posez-le donc ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.




Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 115 autres abonnés