Archive pour 10 juin 2011

Athis Mons, la France d’ici bas

La N7 coule à deux pas, la fenêtre de l’hotel Superior Orly donne sur le parking du resto portugais plein ce soir là de chinois en goguette.

et, derrière un bosquet, l’imparable silhouette du Concorde itself, fleuron des fleurons de la France avec un grand C, preuve rouillante qu’ on n’arrête pas le progrès.

Au bistrot un peu corse, non loin de la salle Ventura, une famille se recompose autour de deux saucisses et d’un coca.

Le temps ne fait rien à l’affaire…

Gil Scott Heron a cassé sa pipe funky

à droite elle fourbit sa brosse à chiottes

tranche de vie

Un jour j’ai eu mal la tête comme on dit dans le Doubs

àlors j’ai pris une aspirine du Rhône et figurez vous qu’elle était tombait dans l’abîme de la péremption le jour m^me!

Depuis un doute me tarraude: était-ce à minuit, ou à 23:59?


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 115 autres abonnés