Archive pour 20 septembre 2011

Tendres tropiques

Bien sur il y fait chaud et règne le moustique mais vraiment, soudain, on est face à tant de douceur, ça ramollit, certes mais le baume au cœur.

Tables de Sète

les gens sont ici sont bons et par le vent brassés, de la Pointe Courte au vieux port, viennent de partout s’en vont itou.

du bon usage de l’horizon

On dit que ce sont les meilleures, quelque chose me dit que c’est vrai, très loin du supermarket, ici elles sont vendues vivantes!


L’Entonnoir, avec le marché du jour ces dames vous feront faire un tour de manège à papilles dont vous sortirez éblouis, c’est pas donné mais la vie est courte.

la table de nos hôtes, qu’ils soient remerciés cent fois pour leur grand accueil.

.

.

Cinq ou six jours à Sète (adieu Montpeul’)

.

.

Ses plages brulées de soleil

Ses plages pas si noires de monde

Qui peu à peu

sous le vent
se vident

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 115 autres abonnés