Pâques au tison, éléctions


.

La presse est en France en bien mauvais état,

J’en veux pour preuve ce Master of Ceremony* de la tranche matinale de FranceInter, formaté pour aller loin et qui,introduit la séquence météo d’un « il fera moche partout »

Alors qu’à peine en avril, la France est quasi morte de soif,

Alors qu’on les a attendues ces giboulées

Alors que les variations qu’il le temps) se décarcasse à faire sera toujours plus subtile et inédite

(grâce en soit aussi rendue au réchauffement climatique)

et jamais n’a eu ni n’aura la navrante bipolarité confortable qui assoit l’animateur dans ses matinales certitudes.

Et avec la même pertinence aquise au nivellement par le mou, il défendra subversivement l’ordre établi.

*Nicolas Demorant, Pascal Paoli, Patrick Cohen.

0 Réponses to “Pâques au tison, éléctions”



  1. Laisser un commentaire

s'il vous vient un commentaire, posez-le donc ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.




Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 137 autres abonnés