Archive pour janvier 2013

Metro poli? tintin!

.

De Bastille à Nation,
de Liège à Gare de Lyon
De Perrache à Part Dieu,
De Fives à Rihour en passant par Jules Guesde, Saint Barnabé, Waterlooplein, Zwaarte Vijvers, j’en passe et de Broukère
la ville sous ses chapes nous coltine en globules
qui vaguement ne savent plus comment on faisait
avant qu’on soit Free, Orange ou Movistar.

metro1

metro3

   metro8

metro7

metro4

metro6

Metro

748

747 a

(l’hip hop est bien pratique pour dodeliner plus en rythme que la rame)

.

metro5.

.metro2

.

Nos casques sont discrets

Les autres vont, filgurant

Mais ensemble mixons

cet électro murmure…

Pas de souci

En attendant la facture.

.

.

le poil de facebook

.

.

.

41 COJO for ever

.

…Sous ce jeu de mot douteux je cache à peine mon désarroi, en effet, je ne sera pas là pour aller revoir la bordelaise compagnie Ouvre le Chien au théâtre 140 (Bruxelles) donner leur formidable et tonitruant souk endiablé modestement intitulé  « …Plus tard, j’ai frémi au léger effet de reverbe sur « I feel like a group of one » (Suite Empire) »

si vous ne savez pas où donner de la tête les 5, 6 ou 7 février dans cette bonne vieille capitale de cette bonne vieille europe, je vous les conseille, et si vous n’aimez pas, je vous déshérite. Si vous avez aimé, alors ne ratez pas « Et puis j’ai demandé à Christian de jouer l’intro de Ziggy Stardust… » leur glorieux précédent opus.

Onem ou Onem pas…

.

.

.

mise au parfum

Au syndicat, lors d’une Petite séance d’assouplissement de l’échine en prévision de l’imminente convocation par l’ONEM°.

.

.

Ne prêtons pas l’oreille aux cassandres de la crise.

Cherchons : ce qui se fait rare n’en est-il pas plus précieux?

Ou du moins faisons comme si; la pompe -qui sait- peut être s’amorcera.

Ne nous élevons pas contre ce qui cloche mais devenons-le et sur un pied restons

Onem.

.

.

° O.N.E.M : Orifice National pour l’EMploi

Hobbit soit qui mal y pionce (tranche de vie en côte d’Armor)

.

.

.

.

734.A

.

.

Près de trois heures passées

Dans les sièges en vrai skaï frais

De l’honorable Armor Ciné  ,

Et le lendemain, plus rien

De souvenir nada

Hormis, à droite de l’écran,

L’ombre d’un beau sapin.

.

.

Echos de l’an dernier.

.

L’an dernier, c’était l’hiver et mes oreilles eurent la joie

d’aller un peu plus souvent qu’à leur tour prendre l’air, et le bon!

.

Fatima Tabaamrant aux Halles de Scharbeeck

musicien et danseuse de FATIMA TABAAMRANT aux Halles de Scharbeeck

.

FATIMA TABAAMRANT, reine amazighe, tenant fièrement son rang berbère, sur le tapis roulant de musiciens implacables armés de jolis couteaux qui coupent.

le danger venait cependant plutôt des hauts parleurs : j’y ai perdu un peu de mon oreille gauche mais tant pis, me disai-je alors , la fin du monde étant à l’époque assez proche, et j’ai continué sans.

.

Sherif Perkins sous l'emprise d'une fausse blonde (la bière que j'ai bu)

Wasted Pido Furioso

.

SHERIF PERKINS (de Paris) et WASTED PIDO (de Venise), deux furieux one man bands qui écumèrent de leurs riffs gracieusement furibards la morne Europe en fin d’année, sautant à pieds joints comme d’habiles diablotins sur les non-événements du millésime finissant, et alourdissant certainement la facture énergétique du London Calling, (à Ixelles) dont la cave peut donc être habitée. (Merci pour l’info au Ratel , qui a un bel agenda)

.

images non contractuelles mais néanmoins ici et là.

images non contractuelles

.

Enfin, les sons de l’lintrépide et généreux BRICE CANNAVO, sculpteur avisé de sons choisis, de mots dits qui nous cernent et nous donnent à entendre le dedans d’autres. Le guide n’est pas bavard mais les vues imprenables autant que généreuses, et si c’est chose bluffante en octophonie, ça marche aussi très très bien en stéréo.

Merci encore à cette corne d’abondance qu’est la Rue K.

JONSSON & JONSSONs

.

J’avions oublié les  JONSSON & JONSSON et c’est pas bien parcequ’ils sont très sympas, qu’ils jouent de belles compos et font des choses épatantes avec leurs deux voix, un peu comme des Beach Boys mais liégeois, ce qui est plus inquiétant, cdonc s’arrosa.

( ils sont au Grain d’Orge, à Ixelles le 9 février )

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 95 autres abonnés