Archive pour juillet 2013

Qui a vu voira

.

.

playa a

.

Il y a peu, plongeant dans une providentielle tranche de pastèque pour fêter la canicule, j’en vins à me demander d’où pouvaient bien provenir tous ces affreux mégots et merdouillis divers qui jonchent les plages de notre environnement grenellé.

.

.playa b

.

.

Thermos sweet thermos

.

.

Thermos amical

.

.

Tu es là tout constant,

singeant le pingouin scrutant l’horizon.

T’es posé, rassurant,

quoiqu’ inquisiteur mais rien qu’un soupçon.

Demi dieu de  cuisine olympique

Ô Thermos, tu défies la chronique.

.

Et vive le roi !

hier je m’a baigné

.

.

planchette sm

.

.

il faisait un temps à ranger les méduses,

un léger vent du large retournait les crêtes

de jolies vaguelettes s’éclaboussant entre elles, et souriant

dans mon costume de phare, je refaisais la planche.

.

.

les fructueuses aventures de Météo Ninja, le retour

.

.

Le monde est devenu cruel, les géants de l’électroménager font la cuisine et se partagent nos maigres porte-monnaies en peau de chagrin et nos foies rondelets d’uranium enrichis.

Est-ce donc cela qui nous attend tous ?

Tous ? non !

Car voici que dans un éclair d’espoir arrive Météo Ninja !

.

.

 

la Mort du Petit Neurone Blanc ( première partie )

.

.

En train de téléphoner

En train de téléphoner

.

.

En train sans fil et fi faisant

de la banale intensité de la presse,

de l’intense banalité des paysages à grande vitesse.

On peut admirer l’autonomie, mais saluons la prouesse :

de son forfait sans borne elle précipite la cuisson de l’espèce.

.

.

.

à l’ombre, il pleut moins

.

.

( c’est un peu les vacances )

.

.

Attente pluvieuse 1.

Peut être devrai-je en profiter pour  me demander

ce que m’avait fait tout ce temps tué à bout de bic ?

.

.

Attente pluvieuse 2.

mais si rien ne répond que l’écho plat de ma question

.

.

Attente pluvieuse 3.

Alors  je crois bien que je vais encore récidiver.

.

.

à Montreuil, il y a des salons… et parfois on doit pousser les meubles…

.

.

montreuil1

Odalisque au Bar du Marché (d’après la jolie croute au mur)

.

.

 

Montreuil3

Sous la croûte au Bar du Marché

.

.

Faute de mer alentour, il y a des bistrots où l’écume d’une mousse rendit son souffle au misérable que j’étais

après un plongeon dans le grand bain bouillonnant des illustratrices et teurs qui tenaient non loin salon (c’était en novembre, mazette déjà!)

en bon illustre inconnu, j’y étais allé incognito, et furtivement le restais…

.

.

montreuil2

à gauche de tout cela…

.

Dans ces bars au calme délicat, il y advient des concerts,

il arrive que ce soit le prolixe et nébuleux Ratel qui les ourdisse

Et ce weekend, ça va barder outre périph’.

la rencontre sans merci du Sherif Perkins et du Mystierious Asmathic Avenger (je ne m’en lasse pas)

http://asthmatic.avenger.free.fr/
http://www.sheriffperkins.com/

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 97 autres abonnés