Archive pour 30 septembre 2013

main basse sur le bic

.

.

adios

j’avais un stylo, elle n’en avait pas,

.

Soudain, loin déjà du leroymerluche je ne l’eus plus,
ce stylo quatre couleurs flambant neuf et honnêtement acquis
je l’avais à l’instant à l’accueil prêté à une créature qui ne me l’a pas rendu.
Qu’en a-t’elle fait ?
L’a t’elle posé sur sa cheminée en souvenir de la blague qui en ce matin l’avait un peu déridée ?
A-t’elle fondée quelque paganerie bleue noire verte et rouge ?
Non point nenni et deux jours plus tard, quand je revins, la félonne avait disparu et mon stylo, presque englouti par l’anonymat de la grande distribution, ornait le plastron d’une des accortes collègues de l’aimable comme une porte de prison (article disponible uniquement sur commande)

Que pouvais-je faire ?

moi qui viens depuis un mois presque tous les  jours et n’est même pas reconnu ?


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 120 autres abonnés