Archive pour janvier 2014

Polygone aux nues

.

.

.

Montpeul sous les nues.

.

.

Montpellier en mars dernier, que d’eau sous les ponts depuis !

que de couacs en haut, que de coins perdus, que de cases décochées,

que de cœurs brisés, que de cris tus, que de casses du siècle…

 

Oserai-je vous inviter à regarder ce document de la Fox sur l’happy 90th birthday de Mr John D. Rockfeller, c’est très délicat et si précurseur de Davos… c’est pas long et délicieux (tout le site l’est d’ailleurs)

On ne le dira jamais assez : sauvons les riches !

.

.

.

.
;
;
;

;

(merci au Ratel pour le site)
.
.
.
 

Sous son casque (Q.I Q.I)

.

.
.
.
BXL greenwitch - copie

.

Sous son casque
le vide se fait
les bombasses peuvent bien tomber.
Dans son mp3 abri
même sans la fève, le roi c'est lui.

.

 .

.

.

.

Mirage (d’hommage au grand Serge)

.

.

.

Little Serge

.
.
.
.
.
le monde est ainsi fait qu'on le croirait malfichu
mais il suffit qu'on le mire au reflet des canons
droits, propres et prêts à l'emploi, on le trouvera pimpant
on verra qu'il fait beau pourvu que coule le sang.
.
.
.
.
.

Métacarpe Diem

.
.

.



On ne le dira jamais assez mais
Quoiqu’il en soit croyez le moi :
Le gaz c’est fort périculeux
Comme l’illustre un récent avatar :
 
J’allais d’un pas alerte et
Coiffé du plus grand sérieux
Faire chauffer de bonnes pâtes
Sur le balcon, car le réchaud fuyant un peu
(Dehors c’est plus Noël, mais ça serait mieux)
 
N’écoutant que mon courage
je vous épargne les détails
mais la bonbonne de butagaz
glissa et chut sur m’pataugas.
 
En est-ce fini ?
de mon orteil opposable ?
d’un pas très provençal camaïeux
de bleus désormais bariolé.
En est-ce fait de moi ?
Suis-je à vie éschtroumpfé ?
Nous le saurons bien assez tôt…

.

Aïe !

.

.

Quoiqu’il en soit croyez le moi
Le gaz c’est fort périculeux.

.

.

.

.

.

.

Au tram, et caetera

.

.

.

en tram et famille

à l’aller…

.

en tram large

…au retour

.

.

.

Vieil orvet copieux à la
couleur pompiste au
trajet raide qui tranche à cru
la ville broll aux molles courbes
ça étincelle, ça poinçonne sec
ça crisse et mon âme rouille,
fait sa princesse mais merde à la fin !
il a du chien (mouillé) c’bon vieux quatre-vingt un.

.

.

.

Oté vilin Bejisa

.

.

.

Image

.

.

.

Une tit’ pensée pour la Réunion qui décidément n’a pas du rigoler.

.

.

radio freedom

.

.

 

 

 

Ode à l’Alentejo

.

.

.

dans l'avion

.

Lisbeautés

.

ô Belle cambrousse

.

Tu me scias tant

.

je béais bavant

.

Que vas comme j'te pousse

.

Et tes moindres détails

.

Me sont du nanan

.

j'irai revoir l'Alentejo

    .

.

Ôh! joie pleine de l’abandon matinal, en pâture à la fraiche comme à l’aube du monde, je suis Adam, le jour se lève, et si j’ai bien la côte qui gratte, l’avenir, soudain, l’espace d’un instant m’appartient, et réciproquement.

Oh joie discrète tandis que dans la vallée on ne sait qui de la poule ou de l’œuf s’est réveillé le premier.

…cuicui…

Le lendemain il avait plu et c’était encore trop beau.

.

.

.

.

.

. ah ! et une bonne année à tous les meilleurs vœux !

.`.

`.

.

.

(merci à la Companhia Caotica, à O Espaço do Tempo de Montemor o Novo et à Mère Nature qui est aussi portugaise)

Syntone, mixez pour nous

.

.

.

(sans titre) Dans le Poste

.

.

Un jour, l’homme sortit de l’eau et échangea ses branchies pour de pimpantes esgourdes

depuis, il a fait du chemin, pris de la bouteille et s’il s’écoutait

entendrait bien Rires et Chansons , l’horoscope de Gérard Majax ou le best of the géopolitiques chroniques de Bernard Guetta

mais heureusement parfois des voix avisées lui parviennent

qui par delà la stéréo lui susurrent que tout -loin de là-  n’a pas été accompli

et que sur la planche à podcast il reste encore du pain.

Aidons Syntone, radio experte et pas que mentale à bâtir un empire en livrant son exigeant miel à nos cerveaux disponibles.

.

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 115 autres abonnés