Archive pour 2 janvier 2014

Ode à l’Alentejo

.

.

.

dans l'avion

.

Lisbeautés

.

ô Belle cambrousse

.

Tu me scias tant

.

je béais bavant

.

Que vas comme j'te pousse

.

Et tes moindres détails

.

Me sont du nanan

.

j'irai revoir l'Alentejo

    .

.

Ôh! joie pleine de l’abandon matinal, en pâture à la fraiche comme à l’aube du monde, je suis Adam, le jour se lève, et si j’ai bien la côte qui gratte, l’avenir, soudain, l’espace d’un instant m’appartient, et réciproquement.

Oh joie discrète tandis que dans la vallée on ne sait qui de la poule ou de l’œuf s’est réveillé le premier.

…cuicui…

Le lendemain il avait plu et c’était encore trop beau.

.

.

.

.

.

. ah ! et une bonne année à tous les meilleurs vœux !

.`.

`.

.

.

(merci à la Companhia Caotica, à O Espaço do Tempo de Montemor o Novo et à Mère Nature qui est aussi portugaise)

Syntone, mixez pour nous

.

.

.

(sans titre) Dans le Poste

.

.

Un jour, l’homme sortit de l’eau et échangea ses branchies pour de pimpantes esgourdes

depuis, il a fait du chemin, pris de la bouteille et s’il s’écoutait

entendrait bien Rires et Chansons , l’horoscope de Gérard Majax ou le best of the géopolitiques chroniques de Bernard Guetta

mais heureusement parfois des voix avisées lui parviennent

qui par delà la stéréo lui susurrent que tout -loin de là-  n’a pas été accompli

et que sur la planche à podcast il reste encore du pain.

Aidons Syntone, radio experte et pas que mentale à bâtir un empire en livrant son exigeant miel à nos cerveaux disponibles.

.

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 138 autres abonnés