Archive pour décembre 2014

Les Misèrables

.

.

.

Affiche Misérables blgd

 

.

.

Oh gué Oh gué!
Demain, c’est dimanche mais ce n’est pas tout
car rien que pour vous, gens des villes, gens des champs
sera donnée à quatorze heures en la bonne ville de Bruxelles
la toute mondiale première
du tout dernier spectacle vivant
de la compagnie Karyatides dont je suis fier servant.
( il y a une autre séance à 20 heures )
il s’agit de Les Misérables d’après le très hugolien Victor
et ça va être triste, beau, et tout le tremblement.

Plus tard elles le joueront ailleurs, soyons en rassurés.

 

 

aux moineaux de Lyon Pardieu

.

.

.

pioupioux Lyonnais

j’avais un poème tout prêt
en hommage à ces éclairs bruns
ne faisant qu’une becquée
de la miette égarée
et n’ayant peur de rien,
et moins encore de la silhouette
en valise à roulettes
qu’on entend d’assez loin
et qui préfère Godzilla XXV
aux volatiles d’Hitchcok.

Enfin bref, je l’ai paumé.

.

.

.

.

.

.

.

un peu d’eau courante

. . ` ; . un bassin. . . . .

On était peu de chose
les pieds dans l’H2O
on prenait une p’tit’dose
de point trop n’en faut.

Modestes et déchus
pionniers déjà vus
de joie marinions
loin des oies du lagon

Rôtis néanmoins mais main dans la main
barbotions à la fraiche et heure exquise,
Ô Sainte brèche !
Bienheureux étions à la Réunion

.

.

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 138 autres abonnés