à Sète j’ai pris le deux


entre Centre Malraux et passage du Dauphin et retour(s)


we-are-the-passagers-bus-7-1
we-are-the-passagers-bus-7-7cc

we-are-the-passagers-bus-7-6

we-are-the-passagers-bus-7-5

we-are-the-passagers-bus-7-4

we-are-the-passagers-bus-7-3

we-are-the-passagers-bus-7-2

we-are-the-passagers-bus-7-8

we-are-the-passagers-bus-7-9

we-are-the-passagers-bus-7-10

 

On dira ce qu’on voudra de l’âpreté de cette île tordue entre mistral et tramontane,
y a pas que les anciens qui lancent un franc « merci, au revoir » au chauffeur en quittant le bus et ça, ça réchauffe.
Guère étonnant que d’aucun soit enterré sur le trajet.

Publicités

0 Responses to “à Sète j’ai pris le deux”



  1. Laisser un commentaire

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 129 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :