J’aime assez Lyon


… Ses quais, ses gares, sa niaque et ses bons petits plats trapus… oké, la Gaule moderne.
Mais Vennissieux, pardon, ça c’est une autre ritournelle, question paysages déjà : fabriques à nuages et torchères plus vraies que nature (mazette !) le charme fou du Seveso 3, et leur théâtre (matin !) : une perle rare dans un subtil écrin. Et si la chance vous y dépose vers midi, allez donc casser la graine au Café des Arts où en tant que bobo (éprouvette) je m’suis peut être senti un peu seul mais tellement entouré d’humanité bien nourrie aux vraies bonnes choses maison, dont le meilleur hachis Parmentier de l’hémisphère Nord qui passait en plat du jour, l’air de rien.

Le cimetière aussi est joli, et comme il surplombe, on est un peu au ciel.
.
.
un-ange-passe

 

Une jolie Lyonnaise dans son métro.

.

Publicités

0 Responses to “J’aime assez Lyon”



  1. Laisser un commentaire

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 130 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :