Archive pour avril 2017

La France a peur…

.

.


.

– … Mon Dieu, et si c’était une dangereuse mélenchoniste…

Transport en commun

.

.
pioncette à 300 km/h

.

.

Au cœur d’un éclair bleu, dans le paysage.

.

.

 

Nec omnibus impar

.

Et
On dit qu’il fait bon vivre dans les pays chauds
Or quand le froid s’y frotte croyez-moi il pique.
Loué pourtant soit-il, repoussant l’albopicte
Dont las à l’horizon déjà la trompe rebique.

Tricotons même un peu tard
une moustiquaire à l’isoloir
et de ton front aquilin
ôtes-donc ce pli vilain

Ensemble prônons le bus gratuit, si tu veux…

.

.

.

.

.

.

fin de cambrousse

 

 

.

.

.

 

 

Tiens, on dirait bien que la campagne est finie

et qu’on entre dans la zone :

l’hologramme de la Finance à le bouchon qui pousse,

la fille prodige flatte le terrain, attise les p(roject)eurs

et se tient les côtes en coulisses du grand défilé bisounours

où les perdants du premier tour sont priés

à grands cris d’orfraies

d’enjoindre leurs électeurs à changer de quai

suite à un incident d’isoloir de longue date envisagé.

Toi, de voix tu n’en as plus guère et tu aimerais bien

prendre un peu le temps.

(une pensée ici pour tous ceux qui ont voté utile dès le premier tour, faire barrage deux fois… quelle santé !)

 

Vive l’Arrêt Public, vive l’Affrance.

.

.

En mars la farce, en avril…

.

.

.

poisson poisson

.

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 140 autres abonnés