Archive pour juin 2019

Jours tranquilles quoiqu’incertains

.

.

« Va, cours vole et ne mange pas tout ton contemporain mon chéri. »

.

.

.

J’avais vaguement conscience d’avoir un cortex 
mais depuis aujourd’hui j’ai un striatum et ma foi 
si ça ne sort pas de l’auberge
ça explique bien des choses.

Et si comme moi (parfois) vous voulez un gros 4×4 porsche full options mais ne savez pas trop comment le financer, écoutez Sébastien Bohler dans la Grande Table de ce mercredi et tout ira mieux.

On comprend peut être mieux à l’écoute de pareille émission
que les dévots de la Phynance et leurs sous fifres en place
veuillent couper les ailes à Radio France.

.

Virginie forever

Un beau jour, sur une polka de Bach, Mozart ou Johnny
je l’ai rencontrée, étrange créature mi femme, mi fée, mi à faire
et depuis, entre nous, j’apprends le collage et, aveuglément, j’la vois partout,
Virginie, c’est mon pèkèt, c’est mon Armorique à moi
même si elle est trop bien pour moi comme dit son cousin Blanquart.
.

.

.

.

.

Vous pouvez suivre ses aventures sur le site de la compagnie Karyatides dont j’ai l’honneur d’être, grâce à leur confiance un peu miro, pour beaucoup.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 120 autres abonnés