Camping sur Loire


.

(et autres souvenirs masqués)

.

.
C’était le matin,
Je m’attendais, un rien rémoulu loin de dunlopilo
tandis que brumes s’épaississaient
C’était zone rouge, plein été
même les poissons halaient légers

Depuis l’Automne a fait ses courses
l’hiver bat son plein, sournois le froid t’éreinte
Les brumes du lit ont dévié
la Loire coule seule parmi ses ombres
et les poissons sont congelés

à part ça
je m’attends
mais y a l’temps, non ?
.

.

2 Réponses to “Camping sur Loire”


  1. 1 SALGRENN 21 février 2021 à 10:20

    Hello ! Découverte de votre univers ce matin ( Hasard, mon hasard, tu fais si bien les choses… ). De la beauté à l’état pur. Je suis conquis ! Merci, mille fois merci. Ernest.

    Petites coquilles à signaler (sauf erreur de ma part, ou intention de l’auteure) :
    t’ereinte : t’éreinte
    parmis : parmi


s'il vous vient un commentaire, posez-le donc ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.




Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 144 autres abonnés