Archive pour juillet 2021

Voisinage

.

Tourterelle turque tu te demandes
ce que fait tout les quatre matins
sur ta terrasse avec ses plumes
raides, ce muet lourdingue rose être gras.
Tourterelle turque, tout ce que je peux
te dire c’est que d’air toi, tu n’en manques pas.

.

.

.

.






Terre !

.

l’Angleterre ? l’Espagne ? l’Algérie ? Les Indes galantes ou les Étazunis ? Je sais pas … Ouessant peut-être ? Ou une molaire divine ? Un causse perdu ? Je sêche un peu là et pas l’ombre du pékin qui me renseignera.

Berceau de l’humanité.

.

Peut-être poissons fûmes, sans doute amibes ou calamars, en moins moches, en plus gauches c’est selon,
en tout cas sommes encore bien touchants quand on se jette à l’eau.

Mais on dirait qu’à l’horizon les choses évoluent et que selon le sacrosaint principe du ruisselement nous arrive sur le coin de la cafeière le déluge, allègrement.

Bon…

Barbotte enfant de pélagie, ton tour de boire est arrivé.

.

.

Loin de tout

.

.

(de rien)

.

Well All right.

.

..

.

.

Aoum (tcha tcha tcha)


.

Dans le couchant leur reflet luit
on dirait des ailes
la mer leur lèche le bout des plaies
un jour peut-être tombera la nuit.

.

.

Le SPAR fait vivre

.

.

.

.

Le saviez-vous ?
le nom des enseignes SPAR vient du néerlandais « Door eendrachtig Samenwerken Profiteren Allen Regelmatig »
Ce qui dans la langue de Félix Potin donne :
« En coopérant harmonieusement, tous profitent régulièrement »
Comme quoi y a pas plus scout-toujours que la finance.

Et une pensée, une pour le grand Jef Bézosse qui s’en va ce jour trouer l’espace,
puisse-t’il y rester tiens, ça ferait joli.

Que sais-je ? (en bord de mer)

..

.

.

Mégot
par ta bouche abandonné
sur la plage bientôt
voit venir son reflet

.

.

Aveu primesautier

.

.

.

Allez, n’en faisons pas un secret et ceci sans vouloir quiconque éxpater mais du Cantal à la Sibérie, de Venise aux Patagonies, de Molenbeek à Paris ou de Sète à Feluy, j’y tiens -ô combien- à ma petite sieste.

Merde, déjà ?

.


Merdalors, les germains n’étaient pas prêts ? ni les belgiens ? Pas plus que les outaouais ou les acadiens d’ailleurs° et quoiqu’au sec jusqu’ici je sens qu’à mesure qu’on s’y cogne, le mur s’épaissit.
Et alors que s’ajoutent au cataclysme ces quelques larmes de rage, j’y songe : sera-t’il équipé d’un foutu lecteur QR code dernier cri, l’arche qui va nous ramener sur la plage ?

° d’ailleurs il n’y a pas d’ailleurs (sauf pour Elon Meusk peut-être)

En illu, une affiche réalisée bien avant le déluge pour un spectacle délicatement visionnaire que je garde précieusement en mémoire.

Whaf ?

.

.

Au fond qui c’est, cet être sur pattes arrières campé ?
Moi qui ne le promène que pour avoir du rab’ de pâtée,
j’entends dire qu’il serait pour quelque chose dans
les pluies diluviennes sur la Westphalie hier tombées…
Si ça c’est pas du maitre alors c’est Dieu.

.

`.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 115 autres abonnés