Archive pour 12 juillet 2021

Lodève éternelle

.

.

.

Tout toujours déménage rien ne fout vraiment le camp éternelle est Lodève depuis la nuit des temps et si les poètes ont dis-tu disparu dis-moi d’où vient ce vent et où va cette rue par laquelle tu files droit comme un pêt.

.

.

Que sais-je ?

.

.

.

.

à gauche : Un cœur en forme de foie ou de papillon déplié faisant le saut de l’ange.
à droite : Un être en forme d’habitué ou de passage qui reprendra bien un petit rosé.
.
.

Petits moutons tirés d'une scène galante très au point croisée 
dans la chouette expo Tisser la Nature au joli musée de Lodève.

.

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 115 autres abonnés