Minuit sonne (à dix huit heures)


.

.

Comme recraché par ma mémoire accompagné d’un impeccable jazzband, Jonasz répétait pour Fernande, la mer, les morts et nous. Merci Michel.

Pendant ce temps dans sa clim’ le bon vieux maire de Sète rêvait peut-être qu’il dans le marbre faisait tailler au père Brassens un mausolée parcequ’à cent ans avoir une telle tombe de manant c’est vraiment du monde se moquer.

Allez, dansons le madison. (Vive le son, vive le son…)

.https://m.youtube.com/watch?v=eGoX-gQj0bM

1 Réponse to “Minuit sonne (à dix huit heures)”


  1. 1 Odile Ventre 2 août 2021 à 3:00

    Bonjour Monsieur @B On dirait que ça y est quand on clique sur vo’te site on a l’illustration et le texte illico ! C’est trop d’la balle ! Merci!

    Télécharger Outlook pour Android

    ________________________________


s'il vous vient un commentaire, posez-le donc ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.




Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 144 autres abonnés