Archive pour 22 décembre 2021

Errare humanum est °

.

.

L’autre matin devant chez Bonal,
Noble vitrine du Cantal,
haute institution fromagère
aux si bien faites étagères
Je vis le cône orangément amène
d’une fabuleuse boulette d’Avesnes,
chez les Arvernes ? Quelle étrangeté !
et pas peu fière, en majesté.

Piqué dans ma curiosité je poussai la porte vitrée et
entre deux bourgeoises emplettes demandai à la crémière
si cet étrange nom de boulette n’aurait, par je n’sais quel mystère,
le même trés humain pédigrée que l’heureuse bêtise de Cambrai.


Je ne suis pas sûr ce soir d’être plus avancé mais c’est beau un sourire, même masqué.

.

.

°same old same old

Bon hiver°

.
Heureux l’enfant sage qui lève bien haut le doigt.
Ainsi, s’il beaucoup neige où que de l’école le toit
faute de moyens sur lui du faux plafond choit
les secours le r’trouveront plus aisément fissa
et s’il a plus de cinq ans, on te le vaccinera.

° Ami.e si tu cliques sur l’image, en cette frisquette fin 21, la magie des hyperliens te mènera jusqu’à une musique qui cette année m’emballa. Comme je ne suis pas Rock’n Folk, ça pourra te sembler réchauffé mais c’est d’bon cœur – (Bon Iver – the wolves)


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 140 autres abonnés