à Fayt-lez-Manage


.

C’était la nuit, vers sa fin
dans la vieille brume j’y voyais rien
que de jeunes ombres de Beyoncé
remontant la rue vers l’arrêt.
Puis quelque chose s’est précisé
dans le brouillard ça remuait
un brouhaha, un très long pet
J’étais au milieu d’un rucher
qui de partout s’épaississait
l’horizon cerclé de diesel
le progrès emplissant le ciel.
On y voyait très bien en fait
et soudain mon franc est tombé :
c’est de l’oreille qu’on m’aveuglait.
Un autocar s’est arrêté,
a pris les ombres, je suis rentré.



0 Réponses to “à Fayt-lez-Manage”



  1. Laisser un commentaire

s'il vous vient un commentaire, posez-le donc ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.




Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 138 autres abonnés