Archive for the 'Carnet de poche' Category

Déconvenus

.










Elle était chaude et claire
sous les cieux éblouis
onduleuse pas peu fière
bonnasse hâlait son clapotis
mais il y avait
Pense à ne pas l’oublier
comme un « mais » car
l’été fut en effet
de méduses fort farci
Nous étions donc venus de loin
Pour au bord rester interdits
Tombés de haut tout de crême oints
fûmes au bain bien marris.




.



							

NEANTOI (selfie de poche)

.

.

Naitre un dimanche à la mi mai
Effectivement ne prédispose
Au dur labeur qu’assez peu mais
Néanmoins peut rendre fait et cause
Tribulant dans le mal ou pis
Objet futile ô petit chose
Inestimable si seulement si…


							

Au café du Bristol (Toulouse Toulouse)

.

Suis-je une ombre ou celle d’un prince entre deux trains incognito on s’en fout bien fais tes valises.

Sempé forever



Miracle d'après guerre dont le départ nous laisse encore plus entre petites gens,
sauve qui peut et merci infiniment
Et bien le bonjour au panthéon.

Faire Cor

.

.

Quelques heureux élèves du cours de cor du CRI° sètois, rondement mené par la fameuse Marie Benoit.


° Conservatoire à Rayonnement Intercommunal

Grâces

.

.




Un jour, peut-être par je-ne-sais-quoi rendu moins ingrat
ou plus finement subtil, remercierai-je du fond du foie les parents
du smartphone de m’avoir en pâture et sans jamais faillir
livré tant de modèles tout à leur pose acquis(e)s.

Ou pas.

Allergia

.

Où pullulent pollens
Abondant dans l'haleine
démuni, j'éternel 
dans mes bien courtes ailes. 


.

.

Tandis quau loin résonnent les cloches de Notre Dame

et un joyeux juillet a tutti

Cher public

.

.

.

.

Bonjour bonsoir

.

.

.

.

Adios nonante cinq (non événement)

.

Sans fleur ni couronne apprenons par la bande l’abandon sans tintouin par la maison Windows d’Internet Explorer.
Premier navigateur nous collant à la toile d’un vaste et plat monde dont on n’est globalement pas sortis, naufragés volontaires ramant à toute G vers le bug absolu.

.

Erratumisme

.

.

Hamou Bouakkaz
Hamou Bouakkaz

.

Apparement WordPress qui vers vous propulse mes coloriages à bouts rimés semble avoir des ratées que je mettrai volontiers sur le dos du réchauffement climatique s’il ne l’avait si bon.

Je réitère donc mon envoi et colle le lien in extenso ci-dessous car la parole de ce monsieur est d’or par delà les frontières, avec mes excuses et le bonsoir.

//www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/questions-d-islam/handicap-et-engagement-dans-la-cite-3832440


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 144 autres abonnés