Posts Tagged 'Bruxelles selles'

Adios encore

.

Excuse-moi de revenir avec ça mais quand en aout nonante trois,
en la Gudule et sainte Michel Julos salua le défunt roi Baudouin
s’est-il crâmé à ce point auprès de ce qui restait alors de nation
pour qu’aucun ponte d’ici et maintenant n’ose se monstrer le saluant ?

Ou bien c’était-y lui le roi
et personne à sa cheville
pour le retenir.

.

« … Adieu faux décor
l’esprit cherche place
dans le désaccord
de ce qui fut nous »

à 1.26’47 »

Mais je ne suis pas toujours bien au courant et les obsèques nationales ça te plombe une pandémie
alors loin de moi l’idée de jeter la moindre petite pierre à qui que ce soit.

.


(souvenirs positifs)

.

.

Il pleut,
des vieilles pierres grasses
jusqu’au triste et fat béton
sous le carrelage venu de Chine
exprès pour moi.
Il suinte
des joints un cri vitreux, pâle et platement vide qui croit.
Et,
en contrebas,
sous la fièvre,
de la fenêtre aux draps
désolé, rémoulu, dégondé je…
je le sens, je le traine,
plus que moi, il est là…
Covid.
.

Mais, sois rassuré, c’était en octobre dernier, j’y ai laissé le goût du nez mais Guerlain s’en tamponne
et puis
depuis furent fait tant de tas de progrès :
on vaccine à tour de bras
ou, dans le plus grand anonymat, on passe de vie à trépas -c’est moins riant- en anglais.

.

.

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez les 238 autres abonnés