Posts Tagged 'culture en liesse'

lescourtesbobines.fr (publicité)

Lescourtesbobines.fr est un site, pardon, un festival en ligne où vous pourrez voir gratos (et sans contre partie) de belles et courtes bobines d’animation, 2D, 3D voire Betty Boop sans craindre l’œil suspicieux des chaussettes à clous.

J’ai eu l’honneur de participer d’arrache-pied à cette aventure et voilà l’travail.

Cliquez-y donc, c’est chouette.

Pour info, je n’ai pas commis les petits mickeys aquatiques, qui sont de monsieur Eric Gasté, je ne les ai qu’animé (et construit le site)

On n’est pas rendus…

.

.

.

.
un angle

.

.

Toute à l’heure dans la rue, il y aura des gens remontés,
des gens pourtant d’ordinaire plutôt amènes,
des gens qui comme beaucoup sont inquiets
et pas qu’un peu
du peu de cas
qu’en haut lieu on fait d’eux,

Eux qui pourtant se décarcassent pour faire société, créer du lien bien ficelé,
faire remuer les choses, les cœurs, les méninges ou les popotins.
Et qui souvent ne comptent leurs heures que parcequ’il le faut bien
( et encore pas toutes )

Toute à l’heure dans la rue, ces gens se rappelleront au bon souvenir des parties au pouvoir,
cette pétouilleuse nébuleuse, opaque forteresse zombifiée de népotismes en lobbies.

Car si la culture est depuis même avant Tonton Sapiens ce ciment qui fait société, elle a aujourd’hui fort à faire face au juteux business de la peur de l’autre, bien élevée en batterie à gros flux d’ignorance par des grosses boites mafflues qui par ailleurs picorent allègrement des fonds publics, bien publics, déguisées en parangons d’éthique, en braves gens honnêtes et abusent du permittent jusqu’à l’os. (et plus je m’escagasse sur ce clavier plus je pense aux infirmières, facteurs, sages femmes, assistantes sociales et j’en passe… on est loin d’être seuls sur cette galère, ça peut faire comme un grain dans leur marina)
Et s’il reste sourd, le pouvoir, ben les copains, on a the Voice
pour seul et souffreteux espoir.

.
.

.

.

Serait-ce l’assaison ?

.

.

.

no flux, no flouze

(le retour de nounours aux affaires ?)

.

.

En tout cas ça sent le roussi pour la culture, par les bords ça crame, au milieu ça rogne, ça divise et soustractionne, les affreux sabreurs de fonds font leur office et les (belges) intermittents s’enfoncent dans le flou bureaucratique qui chaque jour, crise oblige, rigueur exige, mayonnaise fige, met l’avenir un peu plus dans la panade étoilée .

Dans les faits, pour l’heure il s’agit simplement d’empêcher les jeunes techniciens du spectacle d’accéder au « statut d’artiste » ( l’intermittence belge ) usine à gaz à l’image de l’état dont les caisses hélas se vident alors qu’il reste encore tant de ronds points à faire pour prouver à l’europe que tout baigne…

[url=https://www.lapetition.be/en-ligne/Art-et-Culture-Les-techniciens-c-est-fini-13676.html][img]https://www.lapetition.be/images/btn_signpet_fr.gif[/img][/url]

. encore une fois, on peut signer même si l’on vit sur Mars, si on apprécie un tant soit peu la petite lueur que fait la belge culture dans le ciel de l’univers et celle que fait la culture dans nos vies, mais ne suis-je pas par trop corporatiste ?

.

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 105 autres abonnés