Posts Tagged 'le lundi au soleil'

Riches heures au Marais

.

Des chambres de bonne ? un galetas ? on ne sait pas, on sent bien que qui là vécut n’eut pas besoin de tout lire Zola mais les temps changent et place des Vosges Anne Hidalgo élève du rat et aux étages du Marais cage on trouve l’oseille et le bon gout et l’odorat.

Cantal à la coupe pleine

.

.

.

.

Trop d’eau en mai sur le moral du pékin tape
mais à la moindre éclaircie il saura
sous sa peau rosie par les frimas
sentir ses os blanchir dans une petite flaque de gras.

`

.

.

Changer d’air, un peu.

.



.

.

.

.

.

.

.

Un jour qu’il faisait beau, m’a pris la soudaine envie de tuer le temps
et de rester à siroter ce café inespéré en regardant couler les ombres et les gens. Gentillement.

.

.

Dimanches et jours fériés


Passer entre les doutes (dire bonjour aux drones ? se méfier des gamins ?) pour saluer l’impéritie des tampons qui nous gouvernent et nous vendent aux marchands de vent, car en ce drôle de matin de mai je me le demande : sommes-nous de la chair à dividendes ?



Ma chambre est bien rangée

.

.

Les temps changent

l’heure tourne

passent les champions

trilarirette là !

Les valeurs s’usent

le blé s’enfourne

y a pu d’saison

yodeli madelon !

Et seule la poussière,

seule la poussière,

seule la poussière

est pour de bon

oh yeah!

.

.

O mon bureau

Mon bureau mon ouvrage

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 140 autres abonnés