Posts Tagged 'méditation transcendentale de poche'

Quoi ? (l’auvergnat à la plage)

.

.

.

Qui sont ces gens légers qui du ressac se rient ?
Barbotant l’un pour l’autre en longeant l’infini
à quelles voix ces éclats mêlés au clapotis ?

S’ils savaient combien les dieux les envient
Si tu les connais dis-leur : les dieux les prient
De faire bonne place au cœur de l’afghan de Syrie.

.

.

Petits matins en morte saison

Matinaux s’étiraient insouciants mes pinceaux,
ébouriffés avant d’aller à l’eau
encore endormie quant à moi, calme et tranquille
barbotais l’ombre des godets aux lueurs bègues de la ville.
Au fond de ce silence aimable, derrière l’interrupteur,
la radio encore éteinte entassait ses horreurs.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 113 autres abonnés