Posts Tagged 'mes heures suisses'

Des difficultés d’être acarien à Lausanne.

.

.

.

S’il n’est pas déjà trop tard, courrez donc au Musée d’Histoire Naturelle de la Rumine car les vénérables habitants de ces vitrines très centenaires vont m’a-t’on dit quitter sous peu la Riponne pour les bords du lac (ou de la voie ferrée).

En face le lac, mais loin.

.

.

.

.

Sous l’abribus je n’ai pas pu vérifier
ce qu’on voyait le plus, du haut des balconnets
la ligne bleue des Vosges ou de blancs minarets ?
Porcelaine de Limoges ou Zemmour en télé ?

.
.

(merci Julie pour ta patience)

Valence TGV, un bon bout du monde

.

.

.

Et surtout dans ce nulle part de béton laminé par en dessous, rester ferme sur ses positions, le mollet alerte, le coude aux aguets, l’horizon dans le blanc des yeux.

.
Et cette question, lancinante : « comment prendre son train lorsqu’il sera privatisé » ?

.

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 97 autres abonnés