Posts Tagged 'mes révélations'

Tous les jours dimanche

(et l’aventure, c’est l’aventure)

3-4-XX
6-4-XX
confinesse is easy
8-4-XX
du soir
4-4-XX
7-4-XX
Poc a poc hariba Pâques
9-4-XX
ce soir y a du macron
5-4-XX
la tourterelle est turque
8-4-XX
beau merle sous ciel voilé
10-4-XX
goulamasse au matin

Alors que j’étais sous la douche on* m’a dit ce matin (maudit soit on) que pour occuper le confinement, un concours de « dessin depuis sa fenêtre » était organisé et soudain je me suis senti tout nu…

Serai-je un confiné né, moi qui depuis bientôt des décennies ne ponds qu’à travers les huis, serai-je ici à la fête ? Larron en foire de cette mondiale confinade ?

Las ! Je crains bien qu’oui, en tant que casanier forcené, dès que possible hors du temps (et d’œuvre) et inexorablement, indécrottablement banal.

Mais peu importe la case pourvu qu’on ait l’adresse.


Cela dit fallait-il monsieur le président pousser le vice jusqu’à (prévoir de) libérer la Nation le jour de mon birthday ?

Et étant donné l’ampleur de la chose, j’suis bon pour le jour férié.



signé Fêt’Nat.

 

 

*francinter

Jeux de mains

 

 

L’autre soir de passage à Paris, j’ai eu droit à
une petite révélation en forme de franc qui tombe
faisant dans ma comprenette un cristallin bruit lumineux :

« Ah le bête plaisir que d’entendre sous ses yeux des gens jouer et chanter- me dis-je donc-
à même le sol, à même le nous, loin des estrades à fumigènes, grosses caisses et gros soux, itou loin de l’ordi,
et faire de la musique (fichtrement bien d’ailleurs) et nous rendre
par la sincère (mais fausse) simplicité de leur art
simples (nous), beaux (elles surtout), et plus humains qu’en arrivant (moi en tout cas) ».

Pour cette petite perle de soirée et la ci-devant révélation, muchas gracias aux Cuckoo Sisters
(et à ce vieux grigou de Ratel)

.

.


.

.

.

.

.

 


.

.

En plus, comme c’était rue Bonaparte (rien qu’ça), ce fut un grand moment : j’n’avais jamais zgribouillé aussi près de les Beaux Arts de Paris et de la Cadémie… Que d’émotions !
encore merci Cuckoo Sisters (and brother Owl)!!!

 

 


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 115 autres abonnés