Posts Tagged 'poéme à deux francs six soux'

Adieu sirène

.

.

.

845 la belle poissonière

.

Ô beauté poissonnière,

je ne draguerai plus sous tes fraiches pommettes,

le ressac a frappé, et dès lors, ailleurs

me fournir en arrêtes

j’irai.

le filet à provisions tendu vers l’horizon

trainant, ô ma douce écaillère,

comme un iceberg ce point d’interrogation

dont les glaces ont saisi mes blagues sibyllines

oui,

tu m’as d’un coup sec pilé dans la farine :

 

tu étais aujourd’hui d’une humeur évasive
et sourde à la farce de mes yeux merlan frit
tout ça parce qu’un vague congre à peine encagoulé
quelques minutes plus tôt avec la caisse s’envolait?

.

Insectes limousins

.

Ce n’était ni la nuit

ni le jour.

Posés ça et là,

Sans arrière pensée

Attendant du coin de l’œil

Que je passe.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 115 autres abonnés