Posts Tagged 'Sous le masque exactement'

la peur et autres bonnes terres

.

.

.


Pendant que très lentement s’étire la file inquiète et bariolée des candidats au vaccin
des généraux en retraite flanqués d’anonymes bidasses réclament un sang impur abreuvant nos sillons.
bon… vivement l’iphone13 qu’on se change les idées, non ?

à l’air libre

.

.

.

.



Ami des confins,
belle inconnue,
de mon canapé je le crie aux nues :
vous me manquez
et pourvu, je le dis sans ciller, que l’printemps soit pourri
car si par dessus le masque
et la paire de podes*
des lunettes de soleil viennent tout t’occulter
le triple tour sera joué.

.
.

.

.

*écouteurs sans fil, descendant du walkman qui font florès pour à terme rendre dur de la feuille.

.

L’hallali là là…

.

.


Tout tremble, c’est l’automne, et les nouvelles sont riantes comme des chenilles de chars allant au quatorze juillet.
l’homme le plus puissant du monde mange ses crottes de nez en direct l’air de rien, l’homme le plus financé de France envoie des moulinets de ministres faire du bruit pour nous rabattre les uns contre les autres chacun pour soi tapis, terrés, dégraissés…
Tout ça sent l’hallali, me viennent des envies de Cévennes ou d’Ardennes, de fronde, d’arc et de flèches, de salade de racines ou de soupe d’orties, à la bougie.

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 113 autres abonnés