Posts Tagged 'theatre National'

Noël en mai

Sainte Agnès du Plat Pays
Ayant ici un p'tit peu marre 
D’à tour de bras les enterrer,
Amis, tontons, chanteurs, mémoire,
J’saisis l’occase du 22 mai
Pour souhaiter bien le bonsoir 
À quelqu’un de très animé : 

Célébrons voulez-vous bien une haute reine de Belgique, 
La seule, fameuse et véridique 
Qui va de la mer du Nord au pékèt, 
Pas celle des commissaires sauf celui d'madame Maigret,
Des crêpes rectangulaires pleines de petits carrés,
De Tintin Rockfeller, d'Arno, de Jhonny et Tchantché,
De la pluie et de la bière ces dons du ciel si réputés,
Celle du théâtre, pas la dernière, et de ses inséparables objets. 

Gloire à toi, très Sainte Agnès, 
Reine de nous, tes p'tits sujets, 
Toi qui sans crainte jamais ni cesse 
Participes de l’essentiel :
Remuer l'Ether 
Et ne jamais désespérer.

Adieu Maurice.

.

.

.

 

.

Dans un souffle est parti un grand de ce bas monde
et si
Schubert perd une oreille de choix,
Le théâtre belge, un roi
(en exil peut être mais ô combien fervent,
à d’homériques antipodes des encartés plastrons du jour,
éphémères petits fours mais pardon, je m’égare)
et le replet Brabant, un ogre bienveillant.

Le Tigre et la Montagne en sont tout retournés°

Et si Dieu désormais doit faire avec un contradicteur de poids,
C’est Monique qui va être contente.
Ça nous promet de beaux orages.

 

Merci pour tout, Maurice et encore.

 

 

PS : pardonnes ce vilain crobard, j’ai jamais bien su dessiner les aigles.

.

.

.

.

.

° il était sacrément balèze au Taï Chi.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 144 autres abonnés