Posts Tagged 'tram 81'

trolle* de tram

 

 

bpaxlnumeriser-31

 

 

.
bxlnumeriser-37

 

.bxlnumeriser-36

 

 

 

 

.

 

 

*troller : si si, c’est français (mais vieux) du latin tragulare, « suivre à la trace »  \tʁo.le\ intransitif ou transitif 1er groupe (conjugaison)

(Chasse) Quêter au hasard dans une enceinte où l’on n’a pas fait détourner la bête.

Allez hop ! dans l’poste…

.

 

.

 

.

 
parole errante4.jpg

 

Enfin ! la gloire ! le Bercy du Broadway d’Hollywood en Piccadilly !
voilà mes croquis projetés ni plus ni moins que sur les ondes d’RFI !!!
enfin, sur leur site, et ce grâce à l’internationale vista de Monica Fantini
à qui j’ai eu l’immense honneur de servir de guide dans les bruxellois transports
par une claire matinée de l’hiver dernier.
Si vous le pouvez, munissez-vous d’un casque car l’enregistrement est en binaural, ce qui en  dialecte microphonique et en gros signifie que c’est de la 3D sonore, et qui marche.

Voici le lien vers la page, un petit quart de minute de pub suivra votre clic impatient et la définition laissera hélas un peu à désirer (on est à la radio, ne l’oublions pas) mais ça y est, c’est la gloire, l’académie française, l’almanach vermot ! le manitoba ne répond plus !

Merci à Monica Fantini qui a pris le train pour prendre le tram, pour sa confiance et cette belle et généreuse idée.
.
.
.

parole errante2.jpg

.

.

.

.

.

.

.

 

Ô tram, suspends ton vol…

 

 

.

 

.

Numériser 53

.

.Numériser 54

 .

Numériser 52

.

Numériser 51

.

Numériser 50

.

Numériser 55

 

.

.

.

.

.

.

Au tram, et caetera

.

.

.

en tram et famille

à l’aller…

.

en tram large

…au retour

.

.

.

Vieil orvet copieux à la
couleur pompiste au
trajet raide qui tranche à cru
la ville broll aux molles courbes
ça étincelle, ça poinçonne sec
ça crisse et mon âme rouille,
fait sa princesse mais merde à la fin !
il a du chien (mouillé) c’bon vieux quatre-vingt un.

.

.

.

carte de 10

.

.

le dernier rocker attendant un tram en retard

notre tram quotidien

.

.

j’en ai noyé des bibines

éclusé des sous marins

asséché des clous de cerceuil

écrasé des mégots…

j’en ai vu passer des nuits blanches

dont des qui comptent triple aux boyaux.

C’est de la bouteille, de la vieille branche

pas de la brioche ni du gâteau

et toujours debout et d’un aplomb d’airain

j’attends que revient mon tram et Johnny, mon souverain.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 127 autres abonnés