Posts Tagged 'tram'

Parallèlons

.

Vibre, tremblote, tinte, corne et fraye
ton petit bonhomme de chemin de fer,
mastodonte, emporte-moi où dois aller,
advienne que puisse, j’ai poinçonné.
Mais redis-moi, pourquoi faut-il que tu m’enguirlandes sans arrêt
moi l’usager et mes tympans de ton bip vraiment véhément ?

Au Tram, et caetera

.

.

.

.

.

.

.

Sous les âpres vibrations du Tram

grince l’homme,

intranquille objet de sa mâle inquiétude.

La femme, elle, préfèrera

tant que faire se peut laisser couler 

avec la grâce imbue de son étrangeté même

et tant pis si j’ me leurre

Ça me berce.

Quant au marmot,

l’insouciant petit monstre,

vers l’avenir 

ne voit venir de la dernière heure  les spores.

.

.

.

.
.
.

.

carte de 10

.

.

le dernier rocker attendant un tram en retard

notre tram quotidien

.

.

j’en ai noyé des bibines

éclusé des sous marins

asséché des clous de cerceuil

écrasé des mégots…

j’en ai vu passer des nuits blanches

dont des qui comptent triple aux boyaux.

C’est de la bouteille, de la vieille branche

pas de la brioche ni du gâteau

et toujours debout et d’un aplomb d’airain

j’attends que revient mon tram et Johnny, mon souverain.

.

Concordance des temps

.

l’autre matin, alors que je plongeai dans les bouchons montpellierains,

une surprise minéralogique me tira de la torpeur de saison.

un rien m’amuse

.

.

ma boucherie rêvée

.Un jour un type devrait descendre du Tram pour aller dans cet établissement

acheter des bonbons pour la belle inconnue (du tram)

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

2005-2006


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 125 autres abonnés