Posts Tagged 'plagisme'

l’Os

.

Sous l’œil froid de ses pairs

l’apprenti goëland

du partage fait l’impasse et

rien non (rien de rien) ne lui manque

du Juvénile West Kayne

de la vieille Kardachian.

Que ?

.

Que sommes-nous, fier volatile, quand ni toi ni moi ne sommes de plage ?

Où promènes-tu ton implacable babil, ton œil prêt à tout becquetage ?

Quant à ma pomme, où cours-je ?

.

Où sue-je ?

Dans quel état plonge-je ?

.

..

.

.

.

Qui ?

.

.

En chiens de fayence, le volatile et moi observons le silence. L’appeler Vendredi ?

.

Demain repassera

.

.

.

Tôt me ramène masqué, pas large chausse mon tuba d’un bond suis Tarzan, Tintin, Milou, Cousteau, l’Invincible Armada. Demain repassera.

Kwéï ?

.

.

J’apprends qu’on dit du goéland qu’il pleure ou raille et je lui entrevois soudain un faux air de crocodile ou d’autoportrait.

.

.

Berceau de l’humanité.

.

Peut-être poissons fûmes, sans doute amibes ou calamars, en moins moches, en plus gauches c’est selon,
en tout cas sommes encore bien touchants quand on se jette à l’eau.

Mais on dirait qu’à l’horizon les choses évoluent et que selon le sacrosaint principe du ruisselement nous arrive sur le coin de la cafeière le déluge, allègrement.

Bon…

Barbotte enfant de pélagie, ton tour de boire est arrivé.

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 115 autres abonnés