Posts Tagged 'Bruxelles j’oublie tout'

L’envol de l’école

.

Ah si seulement les ministres et autres ampoulés décideurs de l’éducation nationale d’ici ou d’ailleurs pouvaient tendre une oreille à ce documentaire, aux forces en présence, à la volonté d’en découdre malgré les embuches avec le determinisme social, à la vie qui n’est pas d’abscisses et d’ordonnées…

.

Un beau documentaire de Guillaume Istace dont j’ai eu l’honneur de faire la pochette (et le recto des trois CD).

.

.

.

.

.

Pour en savoir plus

.

.

.

De tram, mon sang n’a fait qu’un tour…

.

.

.

De tram, mon sang n’a fait qu’un tour
Pour tomber en amour pour ce gentil blindé
et ses cris de ferraille jamais non ne m’oxydent
que ce soit à Bruxelles Roubais ou bien Koksijde.


Car en sa carapace je me sens malabar,
Et le temps et l’espace font d’étroits grantécarts

Comme au cinémascope on voit doux défilé
on gigote en dedans comme si on s’essorait
entre nous frères humains,
les belles et les vilains
sauf…

… sauf

… … sauf quand y a une grosse pube dessus collée.

.

.

Au dispensaire (libre)

.

.

.

 

 

Aïe aïe aïe… mais enfin qu'ai-je donc ? et celle-là là, qu'à t'elle que je n'ai pas encore  et que d'une quinte bien placée me refilera ? sais pas, faut voir ah si seulement elle pouvait dire "trente trois"…

 

 

 

 

 

À la free clinique de Bruxelles, on ne paye que 6 euros la consultation et les toubibs y sont largement compétents même si cet ostensible manque d’interêt pour les grosses berlines allemandes peut sembler à toute personne normalement constituée pour le moins inquiétant.

N’empêche, cette initiative qui ne date pas d’hier est située à moins d’un kilomètre de la commission europééne et toujours pas la moindre contagion ?

 

.

.

.

Bibi à la Moma !

.

.

.

(photo non contractuelle)

 

.

.

.

Mazette comme le temps passe !

C’est donc fier comme un pape qui aurait sauvé la paix que j’ai fortement l’honneur et gravement la joie d’exposer {dans le cadre d’un focus sur les compagnies Les Nuits Claires/Agnello à l’incommensurable Théâtre de la Montagne Magique de Bruxelles} quelques miennes images dont un récent pas si bestiaire et quelques originaux (non retouchés, les bougres) de l’album Rouges Souliers écrit par Aurélie Namur et illustré par votre serviteur. Il y aura sans doute aussi quelques épreuves d’antan et last but not least les collages de mon amie, ma muse, ma mélopée, la bien nommée Virginie Nati.

Viendra-t’elle au pince fesses, sis le 21 février à 20h30 (après La Femme Vautour) sous les ors du 57 Rue du Marais, 1000 Bruxelles, Belgique ?
Qui vivra verra et de vous voir me fais déjà une joie.

a.

 

PS : Je pendrai aux cimaises jusqu’au 3 mars au soir.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 77 autres abonnés