Posts Tagged 'pas de politique ici'

fin de cambrousse

 

 

.

.

.

 

 

Tiens, on dirait bien que la campagne est finie

et qu’on entre dans la zone :

l’hologramme de la Finance à le bouchon qui pousse,

la fille prodige flatte le terrain, attise les p(roject)eurs

et se tient les côtes en coulisses du grand défilé bisounours

où les perdants du premier tour sont priés

à grands cris d’orfraies

d’enjoindre leurs électeurs à changer de quai

suite à un incident d’isoloir de longue date envisagé.

Toi, de voix tu n’en as plus guère et tu aimerais bien

prendre un peu le temps.

(une pensée ici pour tous ceux qui ont voté utile dès le premier tour, faire barrage deux fois… quelle santé !)

 

Vive l’Arrêt Public, vive l’Affrance.

.

.

Radio France a un souci d’ADN ?

.

.

.

Zonder Titulo

Sans Titre (Dans le poste) -pour Syntone-

 

 

Mathieu Gallet a beau nous jouer ses plus belles cassettes,

au bout d’un moment on perçoit comme une diette,

et la grève illimitée derrière les bluettes acidulées.

On sent des artisans des ondes la colère ravalée

derrière la peinture fraiche de la Maison Ronde

et si soudain on n’est plus d’infos gavés,

on voudrait des nouvelles de ces mouvements sociaux.

Puisse cette affaire de moquette fumer ce despote à galène

puisse-t’on voir sinon sa tête de bellâtre gérant au bout d’une antenne

au moins sous le pont Mirabeau son parachute en torche

et tout petit déjà loin passer le Havre pour Harvard,

à son clan d’eugénistes du Service Public renvoyé

sous les yeux ravis de nos feuilles enfin rendues à la bonne radio

ringarde puisqu’exigeante dans un paysage par ailleurs atone

tant il est bariolé de pub, de copyrights et d’hurleurs compressés patentés stéréo.

 

Merci ô mesdames et messieurs les grévistes de tenter de sauver notre radio.

 

Cela dit, il n’a pas complètement tort, le lisse Mathieu Gallet, l’homme qui cru inventer la radio filmée :

le numérique a du bon , il permet d’écouter la confrontation de ce « beau gosse »° et de ses administrés justement remontés.

et de signer la pétition de soutien à un service public nécessaire et ambitieux.

 

° d’après Pascale Clarck, artiste maison, passionaria de sa propre et bonne cause, DJ rebelle de la mèche pérmitente, soutenue elle par Jean Patrick Bourdin Cohen, roi du pétrole s’il en est.

l’alerte est lancée

.

.

.

Lourd et ingrat statut que celui du lanceur d’alerte
qui doit tout en finesse dans la jungle acerbe pousser son cri
au risque de se tenir soudain tout nu sur la colline.
Je crois qu’on peut dire, tant par les moyens mis en œuvre
que par l’acuité du propos
qu’aujourd’hui un sommet francophone par le belge PS est tatin
( certes c’est fréquent à Bruxelles mais saluons le, un jour ce sera le dernier )

.

NOUISEAUumérizat 160

http://www.injuste.be

On remarquera qu’aucun animaux n’a été malmené pendant les tournages*.

.

.

.

.

* je ne parviens cependant que très difficilement à m’empêcher de reconnaitre derrière cette affreuse cravate le chevaleureux Yves de Jongue d’Ardoye, bienfaiteur de la commune d’Ixelles et de l’imbastillable Bernard Tapie qu’il hébergea lorsque ce dernier des loosers toucha au fond, mais je dois me tromper, ils se ressembleraient quand m^me tous avec une cravate pareille.

 * le règne animal c’est connu est de droite

Dieu économise la reine

.

Ô chevilles extra larges,

Nos boites aux lettres vont pouvoir respirer

Ô fervents copinages,

la pub derechef pouvoir s’y immiscer,

Les (élections) communales sont (enfin) terminées

et avec elles, sauf exceptions*

grandes poissonnes et gros poissons reconduits en leurs pimpants sièges

pour regarder bien d’en face sombrer tissu social et fanfare municipale

au grand soulagement d’une presse qui ne se voit vraiment pas orthographier de nouvelles têtes.

Mais je m’emporte…

Pas d’ouragan de ce côté. Juste le nouveau disque de Florent Pagny

.

.

.

*les exceptionnelles gens sont normales souvent : sans la maudite bosse du clientélisme… Mais je m’emballe…

.

.

Ci-lié, une petite rencontre sur France Inter avec mes camarades d’exil et à 42’45 », un des hôtes délicieux de ces belges bois.

Début de la fin des haricots, ça continue!

.

.

*

.

Ce soir la nuit est tombée sur la Belgique avec un drôle de bruit jaune du côté d’Anvers,

le tout nouveau bourgmestre est un belge qui a renié et la frite et la gaufre!

l’oiseau dansait jadis de ses cent trente kilos sur le royaume en carafe

le voila prince pimpant poids plume gendre idéal nourri de salade et déodorant (c’est rigolo d’ailleurs ; il passe son temps libre à courir devant les cameras)

Mannekenpis, va falloir penser oser faire quelque chose ou tu finiras fondu en petits Atomiums.

Mini Europe, paye ta joie!

.

.

*mon scanner en a défailli!


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 127 autres abonnés