Posts Tagged 'poèmes sots'

Allez enfants…

.

.

Verdoyant Compost
.
Allons enfants de l'apathie
le jour de foire est rarrivé
Contre un mur de basse ironie
aux standards du Grand Interêt (bis)

Attendez-vous dans le champagne
à voir les funestes magnats
Qui baignent jusque dans nos draps
Ubérisent nos vies et nos campagnes

Aux palmes citoyens
Fuyez les pièges à cons
Coupons, coupons,
L’une pour voir si
son autre tombe ou non.


Magie d’Épinal

.

.

.
.

Pour moi qui suis assez banal
La carbonnade était un plat
venu de Destrooper,
ou Westmalle.
Mais si remontant la Moselle,
tu croises le Loup en Pyjama
fonce à l'étage et commande ça
Tu m'en donneras des nouvelles.

.

.

.

Le chouchou ne s’épluche pas (tarantelle processionnaire)

.

.

chouchouteraie

-Chouchouteraie-

.
.

Le chouchou ne s’épluche pas
Ce qui est un plus
Ce qui est un plus

Le chouchou ne s’épluche pas
la christophine non pas non plus.

Encore moins la chayotte
et si j’ai changé m’jugeote
c’est qu’avant j’l’ignorais
oui,
avant j’l’ignorais.


Mais j’ai gouté avec la peau
ce met pelé proche du verre d’eau,
le bon chouchou voisin tout frais
à peine cueilli du chouchoutier
et
C’est de la bombe de bienfaits,
du pur nanan d’eldorado,
Oui j’ai gouté, c’est dans la peau,
qu’il est l’nanan d’l’eldorado.

Et je me mords les doigts
Dame ! je m’en mords les doigts :
Mon Dieu qu’allais-je
Mon Dieu qu’allais-je
Mon Dieu qu’allais-je
composter-là ?

.

Voyageurs du temps jadis 2 (le retour)

La belle aux voies dormant

.

.

L’apprentie bombinette une fois
Repue d’emplettes,
Remaquillée de frais
Et d’édifiant Voici bercée
Par l’ennui submergée sombra
Dans les bras de Morphée (sncf)
Une chose est sûre
Même en rêve, je n’y étais pas.

.

.

.

Être au monde

.

.

.

.

.

Et peu à peu, à l’ombre des hashtags glisser en Kardashie.
Mais je suis un félon et vous l’aurez noté,
elle lisait bien un livre et c’est moi qui l’ai posté.

.

(supplément gratuit)

.

.
Non loin de là, dans l’angle mort, un baroudeur loin de sa mère la dévorait des yeux.
.

Et moi, qui étais-je donc ?
et où allai-je alors ?
.

C’est dans l’ère (imposture métaphysique en double file)

.

.

.

.

.

Blindé, nanti, j’erre ma tonne dans la ville indolente et in fine, ma ronde conclue, je supute comme coule une bielle que le monde s’en fout.


.

.

.

De tram, mon sang n’a fait qu’un tour…

.

.

.

De tram, mon sang n’a fait qu’un tour
Pour tomber en amour pour ce gentil blindé
et ses cris de ferraille jamais non ne m’oxydent
que ce soit à Bruxelles Roubais ou bien Koksijde.


Car en sa carapace je me sens malabar,
Et le temps et l’espace font d’étroits grantécarts

Comme au cinémascope on voit doux défilé
on gigote en dedans comme si on s’essorait
entre nous frères humains,
les belles et les vilains
sauf…

… sauf

… … sauf quand y a une grosse pube dessus collée.

.

.

transport en commun

.

.

.

.

Numériser 225 DIVA d'RER

.

.

 

L’RER était immense et toi tu n’en manquais pas

mesurai-je moi ma chance de croiser Rihanna ?
.

.

 

Ô tram, suspends ton vol…

 

 

.

 

.

Numériser 53

.

.Numériser 54

 .

Numériser 52

.

Numériser 51

.

Numériser 50

.

Numériser 55

 

.

.

.

.

.

.

La vie On the Road


.

.

.

autostrade break

« passe-moi le sel, veux-tu ? »

.

.

.

.

.

Neurone qui roule peu à peu mousse

et, pour l’heure écume l’aire

de repos, mais sans cesse

-debout comme assis-  glisse

peu à peu vers la grande inconnue.

.
.
.
.
.

Thermos sweet thermos (tres)

.

.

.

Thermos.

ilôt replet quoiqu’autophage,
lente soupape aux arômes las
tu campes aux avants postes
malgré bien des escarmouches
et l’horizon que tu constates
constate ton horizon.

.

.

.

.


Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 144 autres abonnés