j’ai tant besoin d’y croire encohorrrr…(Godefroy, reviens!)


.

.

En vacances, désœuvré, j’entrai en l’église saint Sauveur de Rochechouart, très romane, et en même temps que la fraîcheur camphrée des lieux me parvient aux esgourdes une mélopée inattendue, la voix du Roi sur terre, aux harmonies choisies du Grand Jean Jacques:

« Je te promets le sel au baiser de ma bouche
Je te promets le miel à ma main qui te touche
Je te promets le ciel au dessus de ta couche
Des fleurs et des dentelles pour que tes nuits soient douces… »

Références mystiques indéniables, le Cantique des Cantiques en pentatonique scoute.

Puis je brûlais un cierge par surprise accompagné de Florent Pagny dans ses plus grands gospels pour berger allemand…

L’église désertée vibre, les saints semblent appeler une nouvelle météorite, les vitraux chantent la gloire du coca light ou des prothèses auditives alors…alors, une ombre menue se dirige vers la sacristie, disparait dans un bruit de clé sur les derniers râles du père du renouveau de la chanson française, et, pile à la fin de cette subtile compile, en glisse une autre dans le mange disque, plus cantique celle là. Je sors, repu, soulagé.

Ô happy days!

0 Réponses to “j’ai tant besoin d’y croire encohorrrr…(Godefroy, reviens!)”



  1. Laisser un commentaire

s'il vous vient un commentaire, posez-le donc ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.




Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 138 autres abonnés