Dragui, c’est fini…


Vue de la chambre d’hotel, dont je tais le nom mais où l’on milite ferme pour la planète:

Dans la salle de bain, on vous engage à signifier par un code bien défini si vous désirez garder pour le bien de mère nature votre serviette ou non (tel le vil salopiot anti-environnement!)

(la suspendre au crochet ou la jeter à terre, avec tout le respect du à la femme de ménage*)

Par ailleurs, dans ce sombre établissement brochetté d’étoiles, si l’eau chaude tarde à venir (à cause d’une pièce défectueuse dans la chaudière) on vous conseille de faire couler l’eau pendant cinq à dix minutes.

J’ai bien accroché ma serviette comme convenu mais en rentrant le soir, une propre toute bien pliée m’attendait.

Empêché de sauver la planète, voilà ce qu’à Draguignan il m’arriva (ou pas)

*faisez gaffe, ça pourrait bien être Florence Aubenas,

c’est pas sorti hier mais ça reste un beau bouquin sur un de nos petits côtés grecs.

0 Responses to “Dragui, c’est fini…”



  1. Laisser un commentaire

s'il vous vient un commentaire, posez-le donc ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.




Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 115 autres abonnés