Mince alors ! c’est les vacances…


.

.

l'homme allumette

l’homme allumette

.

.

J’étais sur une plage, seul à barboter après une journée de labeur comme seul le Midi sait en faire quand le TSF* que j’ai toujours en poche sonna.

Depuis, un tapis rouge semble sous chacun de mes pas dérouler ses ourlets, les réverbères crépitent comme flashes sur la Croisette, le tout sous une pluie de pétales de tilleul car c’est l’essence qui pousse ici, chez moi, à Ixelles.

En effet, ponctuant finalement une grosse décennie de présence en la très honorable École des Arts d’Ixelles, le collège des Bourgmestre et échevins m’a remis son prix. C’est pas rien les copains, ce serait le Prix de Rome si Rome était ici.
Alors j’en profite pour remercier fièrement Anne Kellens, la belle et bonne fée qui sur l’atelier chaque soir se penche sans compter, et saluer Philippe, Anne, Thierry, France, Martine, Maud, Joke, Bruno, Gloria, Muriel… et tous ceux qui ont du supporter mes blagues et mon bazar, pour leur allant qui fait en cette riche atmosphère si bonne émulation, sans oublier la disparue Silvia Kristel ( que je n’ai jamais croisé maman, je t’assure ! ) et l’infiniment regrettée Réjeanne Hallet. Salut aussi à Georges qui n’était jamais très loin, à Alain, el director et à sa palette de secrétaires et enfin à Bruno, le concierge qui souvent a du nous pousser dehors pour pouvoir cette noble boutique fermer.

S’impose un horizon : cet été, je me muscle, me bronze et me rase, pour reviendre incognito m’inscrire en première année.

.

.

.* Téléphone Sans Fil, si je ne m’abuse…

5 Responses to “Mince alors ! c’est les vacances…”


  1. 1 Xxx 22 juin 2013 à 12:08

    Quelle belle nouvelle !
    Bravo Antoine !

  2. 2 ratel 23 juin 2013 à 12:35

    y’a une faute dans ton lien, titou

  3. 4 jeanne 23 juin 2013 à 8:43

    Bravo Antoine , où et quand pourrons nous apprécier toutes tes gravures ?
    (Je n’ai pas vu de fautes)

    • 5 toni bonjour 23 juin 2013 à 9:21

      Merci Jeanne, et de ta visite.
      à la Louvière jusqu’au 8 septembre, il y a cinq épreuves sur une maison post-coloniale des flandres bien connue de vous. Et sinon, ben c’est tout, à moins que je ne me déguise en richissime vieille dame et ne fasse un legs au Musée d’Ixelles, mais c’est pas gagné.


si point en vous un commentaire, délivrez-le donc ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.




Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez 102 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :