Au tram, et caetera


.

.

.

en tram et famille

à l’aller…

.

en tram large

…au retour

.

.

.

Vieil orvet copieux à la
couleur pompiste au
trajet raide qui tranche à cru
la ville broll aux molles courbes
ça étincelle, ça poinçonne sec
ça crisse et mon âme rouille,
fait sa princesse mais merde à la fin !
il a du chien (mouillé) c’bon vieux quatre-vingt un.

.

.

.

2 Réponses to “Au tram, et caetera”


  1. 1 Texu 11 janvier 2014 à 2:33

    C’est quoi un « vieil orvet »?
    Merci d’avance

    • 2 toni bonjour 12 janvier 2014 à 10:55

      ami Texu, l’orvet est un ravissant saurien, un lézard sans patte qui serpente sans sonnette (contrairement au tram, il est vrai). un veil orvet peut être encore vert mais a un certain âge. (ça vit une trentaine d’année ces petites bêtes là)


s'il vous vient un commentaire, posez-le donc ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.




Antoine b vit dans l'urgence absolue de rentabiliser toute chose, mais le moins possible ou peu s'en faut, et avec son bic six couleurs ou son austère pointe sèche, il longe ce vaste monde que d'aucuns trouvent petit.

le petit vaste monde…

Vous pouvez recevoir à domicile la dernière mouture de ce blog à l'instant T de sa publication.
Il suffit de déposer ici une copie conforme de votre adresse mail

Rejoignez les 144 autres abonnés